Partagez | .
 

 
Silence • Quoi de plus complet que le silence ?


Invité
avatar
Invité




MessageSujet: Silence • Quoi de plus complet que le silence ?   Ven 9 Mai - 15:11

Silence

Age apparent : Dix-neuf ans
Sexe : Féminin
Origines : Française
Groupe : Les oubliés, pourquoi chercher son ancienne existence alors que l'on vous en offre une nouvelle ?
Talent : L'écriture. Y apposer ses maux à l'aide de mots est une des choses qu'elle sait le mieux faire. Elle a le don pour trouver les mots justes, elle sait les manier à la perfection. Auparavant, elle aurait souhaité être une auteur à succès.
Goûts : Aime; Le violet, les robes, les nœuds, écrire, découvrir de nouveaux auteurs, la musique, le silence, l'amour, prendre soin des autres même si la solitude fut sa seule amie
N'aime pas; Les personnes turbulentes, avoir peur, la mort, le passé, perdre son carnet, que quelqu'un lise ce qu'elle écrit sauf lorsqu'elle veut s'exprimer, le chocolat
Particularité : Son mutisme, plus aucun son n'est sorti de sa bouche voilà déjà des années...
A son arrivée : Sa tenue vestimentaire habituelle: Un nœud dans les cheveux afin qu'ils ne la gênent pas, une simple robe violette et blanche, de longue bottes et des collants. Elle avait avec elle son carnet et un crayon.

Tu te regardes dans le miroir. Tu n'es ni grande, ni petite mais tu relativement mince. Cette carcasse est vide, dénuée de son âme, mais elle est toujours présente en ce bas monde. Tu brosses frénétiquement tes longs cheveux de couleur encre. Ils sont relativement long, t'arrivant au niveau des fesses, ils te gênent et s’emmêlent sans cesse mais tu ne peux te résigner à les couper. Puis, tu peignes ta frange et termine en nouant un nœud rouge sur ta tête, qui protège ainsi ton visage de ta masse capillaire. Tu as un peu froid dans ta salle de bain, peut être devrais-tu songer à allumer le radiateur. Tes joues deviennent rapidement rosées. Puis tu souris, non pas pour la vie mais tout simplement pour te brosser les dents. C'est dommage, tu es si belle quand tu daignes enfin à sourire.

Tu n'es pas particulièrement extravagante alors tu ne mets aucun artifice sur ta peau. Enfin... Tu aimes tellement porter tes lentilles violette. Tu trouves que cela met ta peau pâle en valeur et que cela te rend originale: tu n'as pas vraiment tort. Tu enfiles délicatement tes collants, afin de ne pas les trouer, puis une petite paire de chaussettes par-dessus afin de ne pas avoir froid. Puis, tu enfiles ta robes fétiche, blanche et violette. Tu aimes beaucoup cette couleur, le violet. Tu tournes enfin sur toi-même, afin de voir le résultat. Satisfaite, tu chausses enfin tes longues bottes.

Tu es enfin prête à vivre encore une nouvelle journée...

– Extrait de son carnet, avant d'arriver dans l'autre monde.

« Écrire, mais pour quoi faire ? La peur de sombrer dans la démence, la peur de ne plus savoir trouver ses mots, la peur, tout simplement. Écrire est un échappatoire, ce qui me libère de cette vie fade et sans couleur si je n'avais pas pris goût à l'écriture peut être que j'aurais tenté autre chose afin de me libérer de cette torture. Je tourne en rond, j'ai toujours tourné en rond. Je ne suis que solitude et désespoir alors que mon cœur vide de sens ne cherche qu'à aimer et protéger. Je veux vivre, juste vivre. Est-ce trop demandé ? Je ne demande que cela, me libérer de ses chaînes qui m'empêchent de bouger, je rêve d'un monde meilleur, un monde qui me fera avancer. Un monde qui me permettra d'écrire la suite joyeuse de mon histoire. Ne plus être tourment ou désolation, mais joie de vivre et espoir. Alors ces gélules ne sont peut être pas la solution mais il s'agirait alors de la seule possible en ce moment-même ? Je me tâte mais... Je suis curieuse, qu'il y a-t-il après ? Je rêve d'un monde parfait mais cela n'existe pas, je le sais, mais je veux y croire. En ce monde qui me fera retrouver le sourire et ma joie de vivre, qui me fera lâcher des larmes, pas forcément de peur ou de tristesse, mais de bonheur, qui me fera aimer, protéger... J'ai tellement de chose à donner, je ne veux plus tout partager avec moi-même.

J'ai juste besoin, de vivre et changer d'air. »

Biographie
Une naissance normale, une enfance normale. Tu étais fille unique, fruit de l'amour passionnée d'un homme et d'une femme. Cette famille te suffisait, tu n'avais pas vraiment d'amis juste quelques connaissances tout au plus. Tu étais une demoiselle relativement turbulente, qui ne se laissait pas faire et cela avait tendance à effrayer les gens de ton âge. Cela ne t'avait jamais affectée d'être souvent seule, au contraire, tu appréciais cette solitude. La seule chose qui pouvait te calmer, était – et est encore – le fait d'écrire. Tu avais toujours sur toi un petit carnet avec un crayon et tu écrivais, sans cesse. Tous les jours, toutes les nuits. Tu voulais devenir auteur, cela était ton rêve le plus cher.

Avec tes parents, tu riais souvent, tout le temps même. La vie à ton domicile te semblait tellement différente de la vie extérieure. Ici tout te semblait si beau, si chaud alors que là-bas, c'était monotone et triste. Tu étais heureuse, vous rendiez visite à votre grand-mère pour fêter tes dix ans. Tu n'aimais pas vraiment la voiture alors pour t'occuper tu taquinais tes parents, tu criais, tu t'amusais. On dit souvent que les êtres que nous apprécions le plus sont ceux qui partent en premier, si seulement tu avais su... Ta mère s'est retournée une fois de plus pour te réprimander. C'était la fois de trop. Un camion avait percuté la voiture de pleine face.

Pourquoi eux et pourquoi pas toi ? Tu t'en étais toujours voulu. Toujours. Plus aucun son n'était sorti de ta bouche depuis, tu ne voulais plus blesser les personnes qui t'entouraient. Si tu avais un mot à faire passer, tu te contenter d'écrire frénétiquement sur ton carnet. Les années passèrent et tu devins bien plus calme qu'avant, et bien plus discrète. Tu vivais avec ta grand-mère, qui essayer de t'offrir l'amour que tes parents auraient voulu te donner.

Tu avais désormais dix-neuf ans et tu étais comme toutes ces nuits, allongée dans ton lit à ressasser le passé, inlassablement. Tu avais pris une boîte de médicaments qui appartenaient à te grand-mère, que tu tenais fermement dans ta main gauche. Tu ne savais pas encore réellement ce que tu allais en faire, tu hésitais, touchant de ta seconde main le couvercle qui empêchait les gélules de s'échapper. Puis tu les mis sous ton oreiller, tu pourras bientôt les rejoindre... Tu saisis ensuite ton petit carnet, munis d'un stylo, écrit quelques mots et t'allongea dans ton lit cherchant l'inspiration. Tes yeux se fermèrent.

Tu volais, caressant les nuages dans un ciel d'un bleu azur. Tu étais bien, calme et sereine. Les rayons du soleil réchauffer ton corps, un sourire se dessina sur tes lèvres. La chute. Tu es tombée. Tu as mal, tu ne sais pas pourquoi cette douleur s'empare de tes jambes. Où es-tu ? Peut être est-ce là un rêve éveillé... Tu ne savais pas vraiment ce qui t'arrivait, mais tu voyais cela comme un moyen de te reconstruire.

Aller de l'avant et avancer, en silence.


Dernière édition par Silence le Sam 10 Mai - 9:08, édité 4 fois

avatar
Les tourmentés


Votre Personnage
Après l'apparition du 'Maître':


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Silence • Quoi de plus complet que le silence ?   Ven 9 Mai - 18:24

Bienvenue à toi !

avatar
Fondatrice


Votre Personnage
Après l'apparition du 'Maître':


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Silence • Quoi de plus complet que le silence ?   Ven 9 Mai - 19:56

Je te l'ai déjà souhaité sur la CB mais bienvenue à toi ^^

Invité
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Silence • Quoi de plus complet que le silence ?   Sam 10 Mai - 9:10

Merci à vous ♥

Je crois que j'ai terminé, désolée ce n'est pas très bien mais bon, je n'arrive pas à faire comme ça, tout séparé. ;w;

Bisous ♥

avatar
Fondatrice


Votre Personnage
Après l'apparition du 'Maître':


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Silence • Quoi de plus complet que le silence ?   Dim 11 Mai - 19:52

Bha c'est tout bon quand même !

Te voilà validé !

Je t'invite à aller poster ta fiche de suivi et faire recenser ton avatar si ce n'est pas déjà fait et ensuite tu es libre d'aller RP sur le forum, si tu ne trouves pas de partenaire viens faire une petite demande.

Invité
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Silence • Quoi de plus complet que le silence ?   Dim 11 Mai - 19:55

Ouiii, merci \o/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Silence • Quoi de plus complet que le silence ?   

 

Silence • Quoi de plus complet que le silence ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anonyme ::  :: Gestion du personnage :: Présentation du personnage :: Présentations validés-