Partagez | .
 

 
Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]


avatar
Les tourmentés




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]   Ven 9 Mai - 21:05

GALAXIE

Age apparent : 19 ans.
Sexe : LADY GAGA. Hein? Quoi? C'est pas la bonne réponse? C'est une fille!
Origines : L'irlande. Parce qu'elle est rousse. et que ça n'a aucun putain de sens.
Groupe : Les tourmentés. ♥
Talent : Chercher les embrouilles ? Non plus sérieusement, Galaxie a un talent spécial pour la survie. Ce qui s'en suit, l'endurance et le côté débrouillard.
Goûts :
• Aime : Tout ce qui fait grossir, marcher pieds nus, chanter, observer les étoiles, fouiner son nez partout, dormir, l'aventure, le bleu, les chats.
• N'aime pas : Le hasard, les navets, la pluie et le froid, les histoires qui font peur, la foule, la banalité, le train train quotidien et les gens normaux, agissant comme des photocopies.
Particularité : Un peu folle sur les bords, imprudente et téméraire, qui rêve d'aventure. Elle a voulu s'habituer à ce nouveau monde, contente d'échapper à sa misérable vie, à la prison, à la honte de ses parents, à sa honte.
A son arrivée : Des vêtements de tous les jours, pull trop grand, leggins et bottines, avec un collier en forme de planète autour du cou.

Tu veux savoir quoi quand tu la regardes ? Tu veux voir son cœur à travers sa peau. Ou juste la forme de ses courbes. Elle est normale, tu sais. Aussi sulfureuse que chaque femme. Aussi douteuse que chaque larme. Putain de beauté éphémère qui la torture. Comme chacun d'entre nous. Elle est normale tu sais. C'est rebelle la souillon. C'est une princesse qui sait pas se mettre en valeur. C'est deux yeux bleus qui te fixent avec innocence. C'est deux prunelles azur qui cherchent l'océan pour sauter. C'est parfois des pupilles aussi douces que la brise, comme le brouillard, aussi grises. Tu veux savoir quoi quand tu rêves de sa bouche ? Pulpeuse et narquoise. Quand elle croque une framboise. Il y a rien à dire, elle est normale tu sais. Pas grande, pas petite. Pas souriante, pas triste. Juste la douce agonie de la mélancolie. Tu veux rien savoir quand tu la regardes. Parce que tu la regardes pas. Tu croises pas son chemin, tu t'arrêtes pas. Tu tends pas ton parapluie, quand il pleut. Elle passe, dehors, sa nuit. Sous les cieux. Elle est normale tu sais.

Innocente démence. Galaxie elle aime bien s'amuser, elle aime bien rire à vos blagues, sourire à vos cascades, glousser devant vos parades. Et pleurer quand il est temps de se séparer. Elle est plutôt émotive et s'attache très vite aux gens. Elle retient chaque personne qu'elle croise même si eux n'ont peut-être aucun souvenir d'elle. Même si les prénoms s'échappent dans la brise matinale, les visages hantent ses rêves. Galaxie parle quand il le faut. C'est pas une bavarde, c'est pas une muette. Elle préfère se dire qu'elle est folle plutôt que différente. Parce que l'euphorie qui s'émane d'elle est plus délicieuse que l'indifférence qui s'évapore tristement des pores des étrangers. That's all.

Philosophie arrogante . Elle pense trop. Un véritable capharnaüm dans son esprit. Trop de questions sans réponses. Trop de réponses abandonnées sans plus aucune questions. C'est la misère, des chromosomes dans l’atmosphère. Non... en vérité, Gala est juste une personne curieuse, vive. C'est marrant de la voir, ce petit air narquois dessiné sur ses lèvres, ancré dans ses pommettes. C'est une délicieuse maligne, qui est prête à employer tous les grands moyens. C'est pas une héroïne, qui s'en sort toujours à la fin. Galaxie ne veut pas vivre dans le monde, elle veut comprendre le monde. Rien à faire de l'harmonie des oiseaux, rien à foutre du souffle des arbres. C'est juste : D'ou vient-on ?

Sauvage intelligence. Parce que oui, Galaxie a un cerveau. Sournoise, elle arrive toujours à avoir ce qu'elle veut. Usant de ses charmes, usant des situations, faut savoir s'en sortir dans la vie. Et c'est pendant de longues réflexions qu'elle se dit que parfois c'est beaucoup plus facile d'être une fille. Ce n'est pas pour autant que la vie lui sourit. Et même si celle ci lui crache littéralement à la gueule, Elle ne fait qu'hausser mollement les épaules. Il pourrait lui arriver la pire des situations, elle reste droite. Debout et fière. Et même s'il n'y a aucune honte à s’effondrer, ça serait seule. Parce que sa tristesse ne regarde qu'elle.

Égoisme qu'on chante. Galaxie, c'est pas la gentille fille adorable niaise qui passe son temps à lire les opuscules des tristes apôtres pour changer le monde et le rendre meilleur. Ce serait carrément jouer le plus hypocrite des jeux. Tous le monde n'est pas parfait. Elle ne l'est pas, et tente de l'assumer comme une personne honnête avec tous le monde. Elle tient à la vie et le sacrifice, c'est pas pour elle. Alors, elle fuis, voilà. Mais c'est comme ça, lalala. Et c'est par rapport à toutes ces choses si compliquées qu'elle n'aime pas trop traîner près des gens. Et aussi parce quand t'embrasse un garçon, le goût de savon sur la langue, il aime pas ça. Lalala...

Caractérielle pertinence. Galaxie, elle aime bien qu'on l'embête. Mais elle a pas de répartie et ça la fait bouillir de rage. Elle peut paraître faible et docile mais en vérité, c'est une véritable petite joueuse. Faut pas la chercher la demoiselle, parce que … vous voulez pas le savoir en fait. Ou bien vous le découvrirez si vous essayer un temps soi peu de l'énerver ? Parce qu'au fond de vous... il y a des souhaits cachés, secrets, inavoués. Et ceux-là pourrait malencontreusement se réaliser. D'un coup de baguette magique, d'un coup de poussière de fée. Pour terminer cette épopée, cette flamboyante liste de qualifiés... j'ajouterai pour conclure cette conjecture … Ne tentez pas de briser ce qui est déjà en miette. Car vous risqueriez de vous couper les doigts, à force de jouer avec.

Biographie
La rage se retourne en rancœur, elle s'introjecte en haine de soi et des autres, en cynisme triste, elle se distille en mesquineries fielleuses, elle se déverse par saccades sur les plus proches. C'est l'horreur d'une explosion, d'une implosion.


« Tu rentres pas trop tard d'accord ? » Sa mère qui la regardait du haut des escaliers, alors que Elle allait partir. Elle hocha simplement la tête en signe d'affirmation. La bonne blague. Elle fêtait sa rentrée à la fac, comme si elle allait rentrer pour dîner.

« Alors comme ça, tu commences tes études ? » Un homme grand, sourire charmeur, verre à la main qui venait juste de l'accoster alors qu'elle était au bar avec ses amis. Elle lui rendit son sourire en lui répondant que oui. Elle était fière, cette soirée promettait d'être inoubliable.

« Je te raccompagne ou pas ? » C'est le début de la nuit, le bar se vide de plus en plus. C'est terminé. Le garçon était revenu. Peut-être qu'il désirait la ramener dans ses draps. Ou juste qu'elle avait trop bu. Elle approcha son visage du sien, lui embrassa la joue et sortit ses clés de voiture de sa poche.

« Faites attention si vous êtes sur la route, il y a du verglas. » Encore la radio. Elle ne se souvenait pas l'avoir allumé. Mais elle ferait attention. Elle était toujours prudente sur la route. Déjà que ses parents venaient de se ruiner pour lui en acheter une. Elle n'allait pas la détruire à peine deux jours après.

« MON MARI ! ET MON ENFANT! ELLE A TUÉ MON ENFANT! » Une femme qui hurlait. Elle ouvrit péniblement les yeux, l'odeur de l'hémoglobine qui coule le long de ses lèvres. La tête contre le volant, elle avait terriblement mal à la tête. Elle avait juste le temps de voir que sa voiture était encastrée dans une autre. Et une femme qui pleure. Et qui crie.

« Etat d'ivresse. Vous êtes responsables de la mort de deux personnes. » Elle ne comprenait pas, elle tremblait. Qu'est-ce qu'elle avait fait ? Elle tourna les yeux vers la survivante de l'accident, deux policiers la retenaient pour ne pas qu'elle saute sur elle pour la tuer. Elle voyait bien la haine dans ses yeux. Si destructrice.

Tic Tac... l'horloge fait son caprice. Tic Toc... Les aiguilles se chassent, se pourchassent et quand se rencontrent enfin, elles se croisent juste, sans s'arrêter dans leur funeste chemin. Le silence de ce monde l'étouffe, il n'y a plus que le son mélodieux de son souffle. Le bruit de sa respiration saccadée par la turpitude, le regard névrosé par l'inquiétude.

Elle se souvient de s'être repenti. Elle se souvient être parti. Très loin dans un sommeil infini. Et quand elle s'est réveillé, c'était ici.


Dernière édition par Galaxie le Ven 9 Mai - 21:29, édité 1 fois

avatar
Les oubliés


Votre Personnage
Après l'apparition du 'Maître':


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]   Ven 9 Mai - 21:24

Ha ben c'est pas trop tôt GalGal !!! 8D
J'aime ton écriture insolente et décalée ^^
Par contre je comprends vraiment pas pourquoi elle veut retourner dans le monde réel, qu'est qu'elle compte réparer au juste ? Parce que ressusciter les morts c'pas possible hein, j'dis ça j'dis rien moi 8D

avatar
Les tourmentés




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]   Ven 9 Mai - 21:28

J'avoue que. J'ai longuement hésité parce que je voulais absolument faire parti des tourmentés. (maso inside) mais la logique voudrait qu'elle fasse partie des oubliés. +_+
Sur ce je change ! (non je ne suis pas du tout indécise)(pas du tout)
Et merci pour tes compliments, je t'aime lolololol ♥

avatar
Les oubliés


Votre Personnage
Après l'apparition du 'Maître':


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]   Sam 10 Mai - 7:50

Mais... Les tourmentés veulent pas particulièrement retourner dans le monde réel en fait.. Ils supportent pas le Maître et préfèrent se mutiler.
Ce sont les désespérés qui veulent retourner dans le monde réel ^^

avatar
Fondatrice


Votre Personnage
Après l'apparition du 'Maître':


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]   Sam 10 Mai - 8:21

Coucou et bienvenue si je te l'ai pas déjà souhaité !
Sache que j'aime beaucoup ton petit passage de bio c'est très agréable et facile à lire ^^

Sinon tout est bon je peux te valider mais comme je vois qu'il y a des embrouilles avec les groupes je te laisse me donner ta réponse définitive ._.

avatar
Les tourmentés




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]   Sam 10 Mai - 18:49

Je pense rester chez les tourmentés après mûres réflexions je crois 8D
mais j'aimerai savoir si c'est "imagé" le "ils préfèrent se mutiler plutôt que d'obéir." parce que j'adore ce groupe mais ça m'a beaucoup bloqué cette phrase. Mon personnage veut résister mais n'ira jamais au point de se charcuter quoi.
Merci !

avatar
Fondatrice


Votre Personnage
Après l'apparition du 'Maître':


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]   Dim 11 Mai - 19:53

ça peut être imagé comme ça peux ne pas l'être ^^ selon ton perso

Te voilà validé !

Je t'invite à aller poster ta fiche de suivi et faire recenser ton avatar si ce n'est pas déjà fait et ensuite tu es libre d'aller RP sur le forum, si tu ne trouves pas de partenaire viens faire une petite demande.

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]   

 

Galaxie •• rhinos are just fat unicorns [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une galaxie pas si lointaine...
» Les gardiens de la galaxie [Spoil]
» A Divine Galaxy has many secrets, so do i ~ Galaxie Divine
» [Etude] La Team Galaxie,la plus puissante ?
» Il y a longtemps, très longtemps, dans une galaxie lointaine, Cal' et Aby étaient amoureux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anonyme ::  :: Gestion du personnage :: Présentation du personnage :: Présentations validés-