Partagez | .
 

 
[Silence/Entremets] Tout d'abord, les Ingrédients [En Cours]


avatar
Modératrice


Votre Personnage
Après l'apparition du 'Maître':


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Silence/Entremets] Tout d'abord, les Ingrédients [En Cours]   Dim 11 Mai - 18:31

Tout d'abord, les ingrédients

icons (c) blao


Tout était calme autour d’elle, seul persistait le bruit du vent s’engouffrant dans ses cheveux. Elle avançait lentement, volant dans les airs, traversant les nuages le sourire aux lèvres. Voler, quelle drôle de sensation… Nous ne sommes pas programmés pour, nous n’avons pas d’ailes, et pourtant… Le soleil se lève teintant le ciel de roses, de violet même par endroits !

Et c’est là que vint la chute, brutale. La peur s’empara de la jeune femme alors qu’elle dégringolait, trop rapide elle ne distinguait rien de ce qui l’entourait. Elle remarqua vaguement ce qui ressemblait à des montagnes, et, juste en dessous d’elle, de l’eau.
D’ailleurs celle-ci se rapprochait de plus en plus, beaucoup trop vite. La terreur se lisait sur son visage, elle allait heurter la surface de l’eau et probablement mourir.
Oh, attendez, ce n’est qu’un rêve, on ne peut pas mourir en rêve. Elle allait se réveiller avant c’est certain. La peur était toujours là, tapie en elle, et ce malgré ses dernières conclusions. Mais c’est humain n’est-ce pas, d’avoir peur devant l’imminence de sa mort même si ce n’est pas tout à fait réel.

La collision, un choc sans aucun doute et puis l’eau, sombre et froide. Elle n’était pas morte…

*

L’humidité, c’était ce dont elle se souvenait. Elle ouvrit doucement les yeux, difficilement, la lumière de ce qui semblait être une fin d’après-midi restait trop pénible à supporter. Elle se redressa, détaillant son environnement. La jeune femme était pourtant persuadée de s’être endormie dans son canapé, il y avait quelque chose d’étrange dans cet endroit. Elle pensa tout d’abord à un rêve, puis secoua la tête, c’était trop réel pour n’être qu’un simple songe. Elle se leva, remarquant qu’elle portait les mêmes vêtements que la veille bien que plus humides. Visiblement son passage dans le lac tout proche ne faisait pas seulement partie de son rêve.
Elle observait les alentours, quelque chose manquait, quelque chose d’important. La jeune femme fit quelques pas, avançant sur un chemin de terre semblant avoir été tracé pour elle. Elle s’arrêta soudainement, réalisant enfin ce qu’il lui manquait… son nom !

Comment était-ce possible ?! Elle n’était pourtant pas amnésique, chaque parcelle de sa vie lui revenait sans problème en mémoire mais dès qu’il s’agissait de son prénom, plus rien… Le trou noir.

Elle se mit à courir en proie à la panique, réalisant soudainement qu’elle était seule elle courut de plus bel. Chercher un abri, fut la première chose qui lui vint à l’esprit. En fait non, plutôt la seconde. Elle chercha tout d’abord la civilisation mais le lac était trop large et elle ne parvenait même pas à apercevoir l’autre rive. Des montagnes l’entouraient, les montagnes de son rêve…
Des arbres, de la végétation et, oh, une maison ?! Elle s’en approcha, lentement, écoutant les bruits qui l’entouraient mais seul le pépiement des oiseaux lui parvint.
L’habitation était petite mais suffisamment grande pour accueillir deux, voire trois personnes. La jeune femme s’avança, se cachant sous une fenêtre pour détailler l’intérieur. Vide. Enfin pas tout à fait, des meubles tenaient place ici et là recouverts de poussière comme si les habitants avaient dû fuir précipitamment.
Elle se décida finalement à entrer et décréta –pour elle-même puisque personne ne semblait vivre ici- que cette demeure lui appartiendrait. Pourquoi pas ? Après tout elle était la première à l’avoir découverte…

*

La silhouette se réveilla en sursaut, un rêve ? Non, pas tout à fait, un souvenir plutôt. C’était ainsi que s’était déroulée sa première journée dans cet « autre monde ».
Des jours se sont écoulés depuis, des semaines, peut-être même des mois ? Qui sait ? Elle n’avait pas compté. Mais elle savait une chose, ici pas de médicaments, ici sa folie avait refait surface. Bien entendu il n’y en avait aucun témoin mais elle savait, au plus profond d’elle, que ses crises avaient à nouveau fait leur apparition…
Elle se réveillait parfois et découvrait la maison ravagée, des meubles défoncés voire même des objets à l’extérieur alors qu’ils n’avaient rien à y faire.
Folle elle l’était sans aucun doute et ici il n’y avait rien pour la maintenir dans un état dit « normal ».
Fait étrange elle trouvait chaque jour de la nourriture dans les placards et celle-ci ne s’épuisait pas, se renouvelait même ! Malgré tout l’envie de rentrer chez elle restait très forte, tout d’abord pour faire disparaître ses crises et également pour retrouver sa famille qui lui manquait chaque jour un peu plus…

Un bruit attira soudain son attention, elle était assise dans le salon comme à l’accoutumée, découvrant l’un des nombreux livres qui siégeaient fièrement dans la bibliothèque empoussiérée. Elle se leva, déposa le bouquin sur le fauteuil, s’empara de sa barre en acier qui ne la quittait presque plus depuis son arrivée et sortit du bâtiment.

Elle observait les alentours, prudente, ne sachant pas à quoi s’attendre et avançait lentement.
Qu’est-ce que ça pouvait bien être ?
codage par palypsyla sur apple-spring


Dernière édition par Entremets le Lun 12 Mai - 14:49, édité 1 fois

Invité
avatar
Invité




MessageSujet: Re: [Silence/Entremets] Tout d'abord, les Ingrédients [En Cours]   Dim 11 Mai - 20:49

Tu t'étais assoupie, cherchant l'inspiration. Un doux rêve, comme tu aimes faire te faisant oublier les tracas du quotidien. Tu te laissais porter par le vent qui te caressait le visage, tendrement. Cela te rappelait tes parents, qui venaient te border le soir en te serrant dans leurs bras un sourire au lèvre. Tu sentais leur souffle chaud sur ton visage, cela te rassurait. Le ciel était d'un bleu azur, tu étais si bien ici. Tu ne voulais pas quitter ce rêve, tu voulais y rester toute la durée accordée à ta misérable existence. Les oiseaux chantaient, tu les entendais très distinctement ; tu t'es alors mise à sourire.

Te voir sourire était une chose rare, il n'y a que quelques privilégiés qui ont pu te voir à l'œuvre. Or, ton sourire est le genre de sourire qui se transmet, celui qui met du baume au cœur. Pourrais-tu sourire plus souvent ? Tu dis toujours que tu vas essayer, mais je ne vois aucun changement et cela est bien dommage. Peut être est-il un des plus beaux tant il est rare ? On dit toujours que les choses éphémères sont pourtant les plus belles...

Te voilà maintenant allongée sur un doux nuage, tu es si bien ici. Celui-ci te caresse lentement tes joues qui finissent par se parer d'une teinte rosée, on dirait une poupée de porcelaine. Tu passes au-dessus de quelques montagnes et tu peux d'ailleurs y apercevoir un lac entre deux. C'est un bien joli paysage qui t'inspire quelques textes... Tiens, il ne te semble pas plus proche tout à coup ? Tu paniques. Tu te sens tomber, que le sol se rapproche de toi, tu fermes les yeux.

Et là, tu éternues. Tu te réveilles. Enfin, réveiller est un bien grand mot. Tu te sens consciente mais pas réellement sur Terre. Où es-tu ? Tu fermes les yeux et les ouvres, cela plusieurs fois d'affilées mais non, tu ne sembles pas rêver. Tout cela semble si réel... Il existerait alors un autre monde ? Tu réfléchis bien trop ma petite. Ton cœur bat la chamade, ta respiration est saccadée, tu ressens un grand vide en toi, c'est quelque chose d'assez étrange à décrire.

Ton nom.

Tu ne sais plus comment tu t'appelles. C'est comme si quelqu'un t'avait arraché ton identité en laissant ta mémoire intacte. A choisir, tu aurais tellement préféré tout oublier... Tu te levais, péniblement, les jambes un peu endolories. Tu avais l'impression de t'être allongée pendant un long moment. Quelque chose tombe, qu'est-ce que cela pouvait être ? Ton carnet, ton très cher et tendre carnet, celui que tu tenais lorsque tu t'étais endormie. Tu as moins peur maintenant, avec ton carnet.

A y réfléchir tu étais contente d'être ici. Tu ne connaissais pas réellement ce monde mais tu espérais pouvoir t'y reconstruire. Mais tu ne pouvais rester ici éternellement, tu regardais l'horizon mais tu ne vis que la rive d'en face enfin, difficilement. Quoique, une ombre était présente au loin. Qu'est-ce que cela pouvait être ? Une habitation ? Tu ne savais pas, mais tu marchais d'un pas serein vers ta destination.

Il s'agissait bel et bien d'une maison, une petite maison. Tu étais proche, mais pas assez pour déterminer si quelqu'un y habitait. Alors tu t'avanceais, très lentement jusque la fenêtre afin de percevoir tout signes d'activité. Tu avais un peu peur de ce que tu pourrais y trouver mais tu levas ta  tête. Une jeune demoiselle était assise dans le salon. Tes peurs n'étaient peut être pas justifiées après tout.

Tu donnas à l'aide de ton poing, quelques coups sur la vitre, avant d'aller te cacher derrière l'habitation. L'inconnue en sortie avec une barre en fer, tu tremblais. Cela n'était peut être pas une si bonne idée... Tu étais si près d'elle même si elle te tournait le dos. Tu avais envie de lui tapoter l'épaule, mais tu avais peur de ce qui pouvait arriver. Tu inspiras profondément. Moment d'inattention, voilà que ton crayon tombe et roule aux pieds de la rousse. Tu réfléchis, qu'est-ce que tu pouvais bien faire ?

Tu te mis à ramper, oui, à ramper vers le-dit crayon. Tu espérais ne pas te faire repérer et pouvoir fuir au plus vite. Tu te demandais encore pourquoi tu t'étais attardée ici. Un faux mouvement. Tu heurtes la cheville de l'inconnue. Tu as peur et n'oses plus bouger. Ton cœur palpite. Tu trembles. Silence.

avatar
Modératrice


Votre Personnage
Après l'apparition du 'Maître':


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Silence/Entremets] Tout d'abord, les Ingrédients [En Cours]   Lun 12 Mai - 17:00

Tout d'abord, les ingrédients

icons (c) blao


Un autre bruit, différent, plus léger, résonna, quelque chose roula à ses pieds. Intriguée, la jeune femme se baissa, ramassant ce qui semblait n’être qu’un crayon banal.
Un nouveau son, proche, humain. Un mouvement en arrière et quelque chose se heurta contre sa cheville. Elle s’empressa de se lever, se tournant pour apercevoir une silhouette collée au sol, étrangement semblable en cet instant à un ver de terre. Une fille sans aucun doute, ses longs cheveux d’ébène paraissaient s’être emmêlés et certains s’étaient même coincés sous ses bras lorsqu’elle s’était mise à ramper un peu plus tôt.

La rousse la menaçait de sa barre d’acier, ses mains cramponnées à celle-ci devenaient blanches au niveau des jointures. L’autre tremblait, de peur peut être ? Pas un mot ne sortait de sa bouche, elle était comme paralysée. La jeune femme aux cheveux de feu desserra son emprise sur l’arme de fortune, surprise par la terreur qu’elle suscitait chez sa semblable. Un soupire, cling, le bruit de la barre qui tomba sur le sol.

Elle s’abaissa au niveau de l’inconnue, tendant l’une de ses mains pour l’aider à se relever. Elle n’était pas un monstre, folle sans doute, mais pas méchante, pas intentionnellement du moins.

« Bonjour, elle se racla la gorge, vous avez besoin d’aide ? »

Les premières paroles qu’elle prononçait à un autre être humain depuis son arrivée ici… Banales, certes, mais néanmoins polies, et pourquoi pas utiles ? Qui sait ?
Dans son monde à elle, le vrai monde, cette femme était très bavarde. Enfin durant sa jeunesse, avant sa sœur, avant la folie… avant les médicaments. Elle était décidée à rentrer chez elle, même si la seule façon d’y parvenir était de faire « ami ami » avec des inconnues, probablement des ennemis. A plusieurs on a plus de chances de trouver une solution, c’est ce qu’elle se disait pour se convaincre, ce qu’elle se disait pour ne pas perdre pied, pour ne pas sombrer. Elle aurait pu hurler, le contact humain n’était plus depuis longtemps le genre de choses qu’elle appréciait, pas le choix c’est ce qu’elle se répétait, en boucle, pour ne pas oublier… Elle allait trouver le secret de cet endroit et retourner d’où elle venait et cette jeune femme allait l’aider !

:):
 
codage par palypsyla sur apple-spring

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Silence/Entremets] Tout d'abord, les Ingrédients [En Cours]   

 

[Silence/Entremets] Tout d'abord, les Ingrédients [En Cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]
» [Sept.] Cours de potions n°1 (Années 1 à 3)
» Liste des potions
» Du sang neuf, voici Alyra [Validée]
» Compote de pommes aux amandes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anonyme ::  :: Le paysage :: Le lac-